Quelle est la structure d’une adresse email ?

Également connues sous le nom d’adresses électroniques, les adresses email sont des suites de caractères permettant d’identifier de manière unique une personne sur le web. Il en est de même pour les entreprises et les organisations. Les adresses email sont particulièrement utilisées pour envoyer et recevoir des courriers électroniques. Quelle est la structure d’une adresse email ?

Email structure : le nom d’utilisateur

Dans la structure d’un email obtenu sur https://captainverify.com/fr/blog/syntaxe-structure-email-rfc.html, la première partie est le nom d’utilisateur. Ce dernier est simple et direct. À chaque fois qu’une personne crée un compte de messagerie, elle doit décider d’utiliser un nom d’utilisateur ou non. Cela peut être son nom, le nom de son entreprise ou tout autre nom à quoi d’autres personnes puissent l’associer. Le nom d’utilisateur d’une adresse mail est particulièrement unique. Quelles que soient vos exigences, l’algorithme ne vous permettra pas d’avoir la même adresse email qu’un autre utilisateur. N’hésitez donc pas à prendre le soin nécessaire pour choisir le nom d’utilisateur, car cela constitue l’un des principaux points de différence avec les autres adresses email.

A lire en complément : Maîtriser le protocole FTP pour optimiser vos échanges en ligne

Email structure : le symbole

Après le nom d’utilisateur, la structure d’une adresse email possède également le symbole @. Ce dernier est également connu sous le nom de signe « at ». Ceci est particulièrement utilisé pour rediriger une personne vers quelque chose. Prenez par exemple une personne qui envoie un email à Michael (personnage fictif) qui travaille à two.com. Le signe @ viendrait à vous après le nom d’utilisateur du destinataire. Cela signifie d’une certaine manière que la personne veut entrer en contact avec Michael à two.com.

Email structure : le domaine

En dehors du nom d’utilisateur et du symbole @, la structure d’une adresse email comprend également une dernière partie qui est le domaine. Ce dernier vient juste après le signe @. Il est particulièrement constitué du nom du serveur de messagerie et du domaine. En continuant avec l’exemple énuméré précédemment, l’adresse Email de Michael se présentera comme suit : [email protected].

A lire également : Facebook: Dernières innovations et tendances pour utilisateurs et marketeurs

Aujourd’hui, force est de constater que plusieurs entreprises ont tendance à proposer des extensions de domaine autres que le .com ou .co.uk. Prenez par exemple les personnes qui travaillent dans un établissement d’enseignement. Elles ont tendance à utiliser des extensions de domaine comme .edu. Du côté des personnes qui travaillent dans les agences gouvernementales, elles peuvent se tourner vers l’extension .gov.

Par ailleurs, la partie du domaine est également appelée « suffixe d’email ». Par conséquent, si quelqu’un vous demande votre suffixe d’email, n’hésitez pas à lui donner toutes les informations qui suivent le signe @. Dans le cas d’exemple, ce serait two.com.

Comment vérifier si l’adresse électronique a le bon format ?

De nombreuses méthodes existent aujourd’hui et peuvent vous permettre de vérifier l’exactitude des adresses électroniques. Plus précisément, vous serez en mesure de savoir s’ils sont au bon format. L’un des moyens pour y parvenir est de vérifier manuellement que les adresses email ont un format valide. Bien que cette méthode soit efficace, il faut avoir énormément de temps pour le faire. Si vous voulez gagner du temps pendant la vérification des adresses électroniques, la meilleure solution serait d’utiliser un outil ou des services de validation du courrier électronique. Il s’agit là d’une approche plus efficace puisque ces outils sont spécifiquement conçus pour s’assurer du respect de la syntaxe standard des adresses email. Vous avez de quoi envoyer vos prochains mails sous un bon format.